Forum en hiatus le temps qu'on se reprenne les couilles en main trololo
« Un jour j'arrêterai de placer des métaphores dégueulasses ici. Ce jour là, SQE renaîtra. » - Batman

Partagez | 
 

 Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Molly C. Aradia
Molly C. Aradia
« we didn't start the fire »
« we didn't start the fire »
Messages : 8
Date d'inscription : 22/04/2012

Personnage Incarné : Circé

Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] Empty
MessageSujet: Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv]   Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] Empty14.05.12 16:28

Chaperon Rouge ~
~Chaperon Rouge~
~Chaperon Rouge.
Chaperon… C’était si doux. En le prononçant, Molly avait l’impression d’avaler la plus succulente des sucreries ! Alors que le Rouge… Le rouge appelait plutôt à la passion, au crime, à la violence. Une alliance de nom si tendre et de nom résonnant de passion, qu’est-ce que ça donnait ? Une jeune fille frêle à la peau laiteuse. Une jolie fille blonde aux yeux bleus à l'allure discrète mais sympathique.

Molly était tombée amoureuse.


La première fois où elle l’avait aperçu, ça avait été comme une révélation. La belle aux boucles roses avait laissé son esprit vagabonder parmi les têtes ingénues des idiots qui parcouraient la rue. Et là, entre tous, elle était tombée sur une paire d’yeux à l’intensité rare. Ils reflétaient une haine dont il était difficile de ne pas se rendre compte tant on pouvait lire sur son visage comme dans un livre ouvert. Ces orbes glacials fixaient un garçon… Sans importance. Molly n’accorda aucune attention à l’objet des attentions de la belle blonde. Elle mordit ses lèvres roses et commença alors à suivre la demoiselle dans l’espoir d’en apprendre plus sur elle.

Elle avait vingt ans. Elle était vendeuse dans un magasin de vêtements et elle semblait profondément amoureuse de ce garçon qui venait toujours la provoquer. Mais alors pourquoi tant d’intensité, tant de haine dans ses regards ? Pourquoi semblait-elle toujours lutter contre une force inconnue lorsqu’elle l’observait ? La lycéenne n’en savait rien. Elle ne supportait pas que la jeune fille ne lui accorde aucun regard, qu’elle se contente de soupirer à la vue de ce garçon. Ignore cet idiot qui ne pourra que te faire du mal et REGARDE-MOI, se disait-elle. Mais rien ne changeait et Albe regardait toujours cet homme.

Se présentait à elle alors plusieurs options qu’elle inscrivit sur un carnet :
  • Séduire cet homme inintéressant afin d'obtenir l’attention du Chaperon Rouge.
  • Harceler le Chaperon de petits mots doux jusqu’à se faire remarquer.
  • Se rapprocher d’elle et attirer son attention d’une manière farfelue.


La question était de savoir quelle relation voulait obtenir avec le Chaperon Rouge ? Voulait-elle simplement être remarquée ou obtenir sa reconnaissance et son amitié ? Après mûre réflexe, Molly décida d’entrer dans la vie de la demoiselle de manière plus originale et osée que d’habitude. La séduire ne fonctionnerait certainement pas alors pourquoi se servir de ses sentiments pour attirer son attention ? Ce fut donc la troisième option qui fut choisie. Pour ce faire, la jeune fille aux boucles roses attrapa une feuille, un stylo rose et griffonna un message, transformant bien évidemment un peu la réalité à commencer par son nom :

« Molly Clochette Aradia ou la solution à tous vos problèmes.
Vous avez perdu votre chat ? Vous vous êtes égaré sur le chemin pour aller chez mère-grand ? Vous n’osez pas avouer votre amour à votre âme sœur de peur de ne pas lui plaire ? Vous cherchez des réponses à vos questions ? N’hésitez plus. Molly est là pour vous accorder un de vos vœux les plus chers. Ne voyez là ni spiritisme, magie ou autre sorcellerie. Seule la logique et les probabilités pourront vous sauver la mise. Appelez au 06 XX XX XX XX et tous vos soucis ne seront plus que du passé ! »


La stalkeuse professionnelle glissa alors le papier dans la boite aux lettres de la demoiselle avant de s’en aller d’un pas léger. Et si le Chaperon jetait son papier sans même y jeter un coup d’œil ? Hm. Sous-estimez-vous à ce point Circé ? Elle remettrait un second papier le lendemain. Puis un troisième. Puis un quatrième. Puis un cinquième. Puis un sixième… Et ainsi de suite jusqu’à ce que son téléphone sonne... Avec Albe au bout du fil !
 
Voir le profil de l'utilisateur
R. Albe O'Malley
R. Albe O'Malley
« we didn't start the fire »
« we didn't start the fire »
Messages : 49
Date d'inscription : 31/03/2012

Personnage Incarné : le Chaperon Rouge
Surnom : Rouge

VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE
Âge :
Métier :
Que pensez-vous de Noctem ? :
Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv]   Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] Empty10.06.12 17:55

Sérieusement.
Fous-moi la paix.


Albe aurait pu lui cracher ces mots à la gueule. Elle aurait pu lui cracher à la gueule. Sans les mots. Il y avait des moments où il l’embêtait plus qu’autre chose. Quad il arrivait au magasin, comme une fleur, et, malgré les engueulades qu’elle poussait à chaque rencontre, qu’il lui tapait la conversation. Conversations basées essentiellement sur des sujets sans réelle importance. La pluie, le beau temps, les canards dans le parc, le nombre de morceaux à mettre dans un café ou encore le dernier livre qu’il avait lu. A ces monologues insolites, elle ne répondait généralement que par des réponses brèves et évasives, souvient bien trop occupée par son travail ou par l’occupation qu’elle entretenait. Il avait souvent le chic pour apparaître quand il ne devait pas et disparaissait quand il ne pouvait pas. Il avait aussi tendance à se comporter comme un géniteur aimant, papa poule comme les autres, avant de la larguer quelque part, seule et sans défense, dans un endroit qu’elle ne connaissait pas toujours. On ne pouvait pas dire qu’Albe le haïssait parce que ce n’était pas le cas. Il avait juste la sale manie de l’agacer tellement fort qu’elle bouillonnait intérieurement et qu’elle n’aspirait qu’au jour où elle lui en mettra une. Voire même plusieurs. De petits coups insignifiants, fragiles et inoffensifs, donnés de ses petits poings de gamine.

Sérieusement.
Fous-moi la paix.

Dès qu’elle l’avait vu arriver, ce matin, elle avait senti comme une envie irrésistible de lui claquer la porte à la figure. Qu’il lui foute la paix. Merde. Elle l’avait entendu l’appeler. Rouge. Rouge. Rouge. Albe l’aurait tué. Elle ne supportait pas sa voix quand il l’appelait ainsi. Elle ne supportait pas qu’il l’appelle ainsi. Il n’y avait que Loup qui l’appelait de la sorte. Personne d’autre ne pouvait l’appeler ainsi. Elle l’aurait tué parce que lui, il osait l’appeler Rouge à la place d’Albe. Elle l’aurait tué parce qu’il venait l’ennuyer quand elle voulait être seule.

Ouvre donc, mon chaperon.
Elle aurait voulu ne rien entendre, lui gueuler de disparaître. S’enfermer, s’évaporer. Faire la morte, se suicider, s’enterrer, se terrer.
Elle avait ouvert la porte.

Par la suite d’une énième engueulade, elle avait trouvé un papier dans sa boîte aux lettres. Une publicité. Le genre de truc pour consulter les voyantes en ligne. Elle avait abandonné le papier dans un coin sans même prendre la peine d’en lire le contenu.

Il avait fallu qu’elle s’ennuie pour retrouver la feuille. Pendant plus d’une demi-heure, elle avait observé la publicité, posée à plat sur son lit. A la lueur vacillante du soleil caché par les nuages, assise en tailleur sur les draps rouges, elle avait suivi les courbes manuscrites tracées au stylo rose. Ca sentait putainement l’arnaque. Ca puait le n’importe quoi. Mais deux choses retinrent son attention.

Vous vous êtes égaré sur le chemin pour aller chez mère-grand ?
Mère-grand. Maelstöm. Marie.
Peut-être n’était-ce qu’une simple coïncidence. Peut-être était-ce une expression courante pour la fille de la carte. Peut-être était-ce fait exprès. Pour l’accrocher. Inciter son coup de fil. Et ça marchait presque.

Vous n’osez pas avouer votre amour à votre âme sœur de peur de ne pas lui plaire ?
Bâtard.
Ca, ça l’avait tué. C’est vrai que pendant des années, elle n’avait rien dit à Loup. Et pourquoi le ferait-elle ? Loup était tellement différent d’elle et ne ressentait jamais que des envies de meurtres en sa présence. Pourquoi lui aurait-elle dit ? Elle secoua la tête.

Il avait fallu qu’elle descende et qu’elle shoote dans son ‘père’ endormi sur son canapé avant de composer le numéro sur son portable. Ca allait lui coûter un os. Mais c’était juste pour demander à la fille d’arrêter ses conneries.

« Putain. »

De l’autre côté, il n’y avait plus que le bip d’attende.
Saloperie de papier.

Spoiler:
 

____________________________________________

Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] Youshi10 Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] 27860910
Oh god ! Mais t'as des oreilles énooooooormes !
 
Voir le profil de l'utilisateur
Molly C. Aradia
Molly C. Aradia
« we didn't start the fire »
« we didn't start the fire »
Messages : 8
Date d'inscription : 22/04/2012

Personnage Incarné : Circé

Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv]   Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] Empty30.07.12 16:01

Spoiler:
 

Molly n’arrivait plus à dormir. Tout ce qu’elle attendait, c’était ce stupide coup de téléphone. Allez petit chaperon rouge, appelle-moi, appelle-moi. APPELLE-MOI ! Elle avait passé la journée à fixer son téléphone, usant de sa force mentale, de son chakra, de sa chance, du Destin… Enfin de tout pleins de sortes de conneries pour que ce téléphone sonne !

…Et il sonna.

Pour Molly, c’était gagné. Elle venait de réussir à ferrer le poisson. Le numéro du chaperon rouge était désormais inscrit dans son répertoire. Elle reconnut son souffle de l’autre côté, qui semblait attendre une réaction de sa part. Oh son souffle, elle l’aurait reconnu entre mille ! Il était à la fois si délicat et violent. Elle se décida donc à ouvrir la bouche alors que quelques secondes s’étaient écoulées.

« Molly Clochette Aradia, que puis-je pour vous Albe ? »

Montrer qu’on sait qui est de l’autre côté du téléphone alors que le prospectus était parfaitement anonyme. Oh… Elle passerait peut-être pour une malade mais lorsqu’on était aussi passionné que le petit chaperon rouge, on passait sans doute au-dessus de ce genre de détails. Ou on se réfugiait dans des explications parfois pas tout à fait rationnelles. Après tout, pour qu’elle l’ait appelé, il fallait bien qu’elle soit assez désespérée pour croire en le tissu de conneries qu’elle venait d’écrire. Une personne qui n’y porterait pas plus d’attention que ça ne prendrait même pas la peine d’appeler…

« Ne soyez pas timide. Mon numéro, comme vous l’avez vu, ne vous pompe pas d’argent et je ne demande absolument rien en échange. Je le fais parce que ça m’amuse… Pas d’écouter ou de me repaître du malheur des autres, non, ne croyez pas cela. Mais plutôt d’aider autour de moi. Pouvoir distribuer un peu de bonheur, même si je ne peux vous assurer un futur heureux ou lire dans les lignes de votre main, ça me fait plaisir. »

Une sorcière devenue gentille ? Sûrement pas. Molly était bien au-dessus de la gentillesse ou de la méchanceté. La notion manichéiste du Bien et du Mal… Elle n’en avait rien à secouer. Tout ce qu’elle voulait, elle, c’était exister aux yeux des autres et pour cela, peu importe la méthode !
 
Voir le profil de l'utilisateur
R. Albe O'Malley
R. Albe O'Malley
« we didn't start the fire »
« we didn't start the fire »
Messages : 49
Date d'inscription : 31/03/2012

Personnage Incarné : le Chaperon Rouge
Surnom : Rouge

VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE
Âge :
Métier :
Que pensez-vous de Noctem ? :
Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv]   Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] Empty22.09.12 10:24

Fous-moi la paix.

Elle avait attendu au moins cinq bonnes minutes. Peut-être six, voire sept. Elle n’avait pas pris la peine de les compter. Ca ne servait à rien de toute manière. Au bout de la quinzième sonnerie, elle résista à l’envie irrésistible de raccrocher. Et puis d’abord, qu’est-ce qui la retenait au téléphone ? Rien. Ce n’était pas comme si cette fameuse « Molly Clochette Aradia » n’avait pas décroché. Contre son oreille, il n’y avait qu’un bip maladif et vibrant qui lui donnait mal à la tête. Peut-être était-ce simplement pour parler à quelqu’un. Ce qui serait véritablement stupide puisque son « père » était à la maison pour une fois. Il était assis sur le canapé, somnolant et encore prisonnier des brides du sommeil. Albe soupira au moment où Molly décrocha.

« Molly Clochette Aradia, que puis-je pour vous Albe ? »

Fous-moi la paix.

Albe mit le doigt sur le détail, la chose qui devait avoir échappé à Molly. Elle connaissait son nom. Et elle l’avait dit. Pour lui faire peur ? Pour la rendre paranoïaque ? Pour la mettre à l’aise ? Ou simplement pour lui montrer qu’elle était une personne de confiance auprès de qui Rouge pourrait toujours trouver une épaule sur laquelle répandre ses larmes. C’était stupide, Albe ne pleurait auprès de personne. Elle était suffisamment forte que pour ravaler ses larmes quand elle les sentait embuer sa vision. Albe pencha du côté de l’insouciance. Elle ne releva pas la faute mais elle la grava dans son esprit. Survint un long monologue. Pour la mettre à l’aise. En confiance, ne pas lui donner envie de raccrocher. Mais c’était trop tard. En entendant son nom, Rouge s’était tendue, prête à mordre. Elle écouta d’une oreille distraite la sauce que Molly lui servait à l’autre bout du fil tandis qu’elle enroulait une longue mèche blonde autour de ses doigts. Ses yeux effleurèrent son reflet dans le miroir. T’es pas terrible ce matin, Albe.

Fous-moi la paix.

Ne pas être timide. Son silence était tout sauf de la timidité. C’était de la retenue. C’était un mutisme profond qui devait montrer à l’autre qu’il l’agaçait. Une moue déforma les lèvres de Rouge. Numéro gratuit. Elle n’en avait rien à foutre, que ce soit payant ou non. Et puis, les voyantes des fêtes foraines disent toutes la même chose. C’est de l’amusement, qu’elle dit. Et à quoi s’amuse-t-elle ? A importuner les autres ? A les rendre paranoïaque ? Albe écouta encore un peu ce monologue de bisounours où il était question de répandre la joie autour de nous et d’aider son prochain. Elle bailla.

Fous-moi la paix. Les mots ne franchirent jamais ses lèvres. Et pourtant, elle avait envie de les cracher, de les balancer au travers du téléphone. Mais c’était impoli. Ca ne se disait pas ce genre de chose quand on ne connaissait pas la personne. Et Albe était la personnification de l’innocence. Mais seulement parce qu’elle était un stupide Chaperon Rouge. En dehors de ce rôle, elle était autre chose. Une créature animale, bestiale. Un contraste d’elle-même, par moments. Elle disait non mais pensait oui. Elle disait oui alors que sa conscience lui hurlait non.

« Te fais pas d’idées. »

Elle marqua une pause, prenant son temps pour remettre ses cheveux en place, faisant un signe à son Créateur pour qu’il comprenne qu’il était tant de mettre la cafetière en route. Elle effaça les traces d’un maquillage coulé et remit son pull en place.

« Je ne t’appelle pas pour te raconter mes problèmes. »

D’ailleurs, ce n’était pas comme si elle en avait.

« Je t’appelle seulement parce que j’ai trouvé ton stupide papier dans ma boîte aux lettres. »

Elle tue le temps comme elle peut.
Fous-moi la paix.

____________________________________________

Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] Youshi10 Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] 27860910
Oh god ! Mais t'as des oreilles énooooooormes !
 
Voir le profil de l'utilisateur
Molly C. Aradia
Molly C. Aradia
« we didn't start the fire »
« we didn't start the fire »
Messages : 8
Date d'inscription : 22/04/2012

Personnage Incarné : Circé

Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv]   Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] Empty24.09.12 13:50


Elle restait silencieuse, la Rouge. Elle écoutait simplement mais ne disait rien de bien concret et Molly se demanda ce qu’il lui passait par la tête. Ouais… Elle aurait bien envie de lui ouvrir le crâne pour analyser ce qu’il y avait à l’intérieur. Si seulement elle avait le pouvoir de la Circé de l’Odyssée, celle qui charme les hommes par sa seule beauté, qui n’a pas besoin de les traquer pour les garder un temps à ses côtés. Et celle qui peut ensuite les transformer en porcs pour les emprisonner sur son île. Elle aurait bien transformé Albe en porc. Pas pour l’esthétisme mais parce que le porc était tout de même un animal intelligent et affectueux et ça faisait toujours ça comme présence à ses côtés.

Molly retint un soupir.

Elle était seule, une fois de plus. Seule dans son grand appartement standing et elle le serait certainement pour toute la soirée. Lorsqu’elle était rentrée de cours, ce soir-là, elle avait trouvé l’appartement froid et plongé dans la pénombre. Elle aurait tout donné pour qu’au moins une présence animale vienne l’accueillir. Mais les animaux, c’est sale et cher comme disent ses chers parents. C’est eux qui reviennent chers et qui n’ont aucune utilité aux yeux de Molly. La demoiselle avait ravalé ses larmes en traversant le couloir sombre, sans prendre la peine d’allumer la lumière et elle avait mis en marche le répondeur du téléphone fixe.

« Bonsoir Molly, juste pour te prévenir que je ne rentrerai pas ce soir, j’ai une importante réunion et j’irai à l’hôtel ensuite car c’est à deux heures d’ici et que cela finira tard. Papa, quant à lui, est toujours en voyage d’affaire à New York. Il y a une pizza dans le congélateur ou tu peux appeler un livreur si tu le désires. »

Elle en avait l’appétit coupé.

La jolie jeune fille aux cheveux roses s’était affalée sur son lit et elle avait fixé son téléphone avec insistance. Heureusement que tu existes Albe, toi, au moins, tu n’es pas décevante, s’était-elle dit lorsque le téléphone se mit enfin à sonner. Elle ravala ses larmes et sourit avant de prendre un ton énergique.

Mais Albe restait silencieuse.

Molly ne se découragea pas, elle se dit que Rouge devait peut-être être en train de réfléchir à la meilleure manière de formuler sa phrase. Elle entendit le souffle provoqué par l’inspiration qu’elle pris avant de parler et se concentra sur ses paroles… Qui la déçurent énormément.
Tu n’es pas mieux que les autres, Albe. Même pas plus futée. Se dit-elle, esquissant une petite moue adorable de petite poupée boudeuse.

Elle retint un nouveau soupir. Puis se lança.

« Eh bien… Vous n’allez tout de même pas me faire avaler que vous m’appeler uniquement pour cela, Albe ? Est-ce parce que je vous ai intriguée ou parce que vous avez la manie d’appeler tous les numéros que vous trouvez dans votre boite-au-lettre ? La seconde option me paraît… Peu probable, il faut l’avouer. »


Elle reprit sa respiration.

« Et quand bien même vous m’auriez appelé pour cette unique raison, cela prouve que vous avez effectivement un problème. »

Elle sourit doucement, laissant le silence s’installer pendant quelques secondes.

« Et il est inutile de me raconter vos problèmes. Je connais votre principal souci. Ce garçon. Ça se lit dans vos yeux… »

 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv]   Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv] Empty

 
 

Il était une fois... Une sorcière qui trompait le pauvre petit chaperon rouge [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sum quod eris. :: L'ILIADE ET L'ODYSSÉE :: L'avenue des Camélias :: La rue aux Embaumeurs-